"Dans le fracas du verre brisé, la nuit se referme. Chaque coin d’ombre est un indice, chaque absence déchirante. L’obscurité devient le théâtre où se jouent les frontières oniriques de la réalité, une plongée entre appartenance et obsession."

A travers « Eros Mania », je souhaite inviter le spectateur à contempler les facettes complexes et souvent conflictuelles de l’amour et du désir. En mettant en lumière les tensions entre possession et perte, douceur et violence, cette série cherche à révéler la nature profonde des passions humaines, offrant une vision à la fois troublante et sublime de la duplicité émotionnelle.

Le projet photographique « Eros Mania » explore les thèmes de l'obsession et de la jalousie, en utilisant la nuit comme toile de fond pour dévoiler des fragments de passion tourmentée, oscillant constamment entre perte et possession. L'objectif de cette série est de plonger dans les profondeurs de l'âme humaine, révélant les émotions les plus intimes et tumultueuses à travers des scènes imprégnées de mystère et d'obscurité.
La nuit crée un cadre idéal pour capturer les instants de rupture et de désir inassouvi. Chaque éclat de lumière et chaque ombre devient un vecteur de déchirure, illustrant les fragments d’une relation où l’amour intense peut se transformer en une manie destructrice.
En juxtaposant des scènes de douceur et de violence, de clarté et de ténèbres, la série institue une tension palpable qui reflète les hauts et les bas psychoaffectifs de l’obsession amoureuse. Les diptyques créés pour ce projet mettent en abyme cette dualité, offrant une vision contrastée et émotionnelle des passions humaines.
Les jeux de clair-obscur deviennent des indices visuels des ambitions conflictuelles. Les pénombres, souvent perçues comme des lieux de refuge ou d’abîme, sont ici des territoires de confrontation avec soi-même. Elles symbolisent les parts cachées de nos désirs et de nos craintes, octroyant un regard introspectif sur les forces qui nous animent.
Chaque manque, chaque absence dans les photographies évoque ce qui est désiré, mais inaccessible. Les espaces vides sont des déchirures dans le tissu de la réalité, des rappels constants de la défaillance et de la nécessité. Ces éléments visuels soulignent la douleur et la quête incessante de l’objet de désir.
Floutant les frontières entre ce qui est réel et ce qui est imaginé, cette série invite le spectateur à se perdre dans un monde dominé par les émotions et les sentiments intenses. Cette prospection sensorielle et cognitive crée un territoire où les rêves et la matérialité se confondent.
« Eros Mania » propose une exploration poétique et cathartique de l’obsession et de la jalousie. Chaque diptyque est une plongée dans une âme tourmentée, révélant la beauté angoissante et la douleur inhérente à la dualité entre aspiration et destruction. Le projet vise à offrir une réflexion aiguë sur les émotions qui nous traversent, nous confrontant à nos propres fantasmes et craintes.​​​​​​​

You may also like

Back to Top